The Last Of Us Remastered : Le test

By -

Souvenez-vous le 14 juin 2013 est sorti The Last Of Us sur Playstation 3. Cette année Naughty Dog a sorti une version remasterisé de son jeu mais cette fois-ci sur Playstation 4.
Avant de s’attarder sur les apports de cette nouvelle version qui est sorti le 30 Juillet dernier, attardons nous tout d’abord sur l’histoire du jeu.

The Last Of Us comprend deux modes de jeux, un solo et un multijoueur. Commençons par le Solo.

Tout commence un soir dans une banlieue de Boston, notre héro Joel tente de s’endormir sur ses deux oreilles quand tout d’un coup un virus fait rage dans la ville. Il transforme tout les êtres humains contaminé en créatures sauvages en 48 heures seulement. Boston est alors dévasté et ce n’est que vingt ans plus tard que nous retrouvons notre héros.

Dans un Boston découpé en zone de quarantaine, nous retrouvons Joel et sa collaboratrice Tess avec laquelle vous commettez quelques délits, au beau milieu des militaires ainsi que de la nature qui regorge de nombreuses créatures, il vous faudra jouer la carte de la prudence et de l’ingéniosité. Entre tout cela un groupe dit “terroristes” répondant au nom de Lucioles commet quelques attentats malgré que ceux-ci est été décimé par les militaires. En échange d’un de vos bien les Lucioles vont vous contraindre à extraire de Boston une jeune fille de 14 ans qui ce nomme Ellie.

Lors de votre périple vous aurez plusieurs créatures à affronter : le coureur, qui est un infecté récent et qui possède une vision encore claire; le claqueur, qui lui est aveugle mais à une forte ouïe, de ce fait lorsqu’il vous entend il vous coure après et si il vous attrape il vous tue en une morsure; puis il à le colosse, un monstre d’une hauteur incroyable.
Face à chaque infectés les méthodes de combats ne sont pas les mêmes, rendant la jouabilité plus complexe et plus intéressante. En effet il faudra choisir la bonne arme, la bonne approche, et le bonne accessoire afin de vaincre chaque adversaire !

Vous l’aurez sûrement compris la jouabilité dans ce jeu relève à cent pourcent de la survie, entre combat et exploration il vous faudra trouver munitions, medicaments et autres objets qui vous permettrons d’améliorer vos armes voir meme d’en concevoir. Contrairement à Nathan Drake qui ne manque jamais de balle et qui tire de partout, Joel devra pousser votre reflexion afin d’évaluer et d’établir une stratégie pour chaque situation. De plus il est doté d’une ouie sensible afin de vous aidez à repérer vos ennemis.

Mais à quoi sert Ellie ?

Et bien Ellie est loin d’etre une enfant inactive qui est sans arret dans vos pates, au contraire elle participe aux combats en vous aidant dans des moments difficile sois en vous jetant un objet pour combatre vos ennemis, sois en interagisant directement avec eux en leurs jetant des briques et autres objets contondant.

Le mode histoire comporte plusieurs modes de difficultés qui sont chacun à la hauteur de leur exigence. La difficulté de vos adversaires ainsi que le manque très répété de matériels à partir du mode normal, vous pousserons à recommencer le jeu dans des modes de difficultés différent afin de découvrir dans sa totalité le personnage de Joel. Il vous faudra en moyenne entre 14 et 16 heures de jeu pour boucler l’histoire principale.

The Last of Us est aussi pourvu d’un mode mutlijoueur avec deux modes de jeu : le premier est à 4 joueurs et consiste à survivre tandis que le second est un bon vieux team death match comme on les connais bien chez nous et nos jeunes enfants avec leurs jeux de guerre.

Jusqu’à ici ce test ne laisse transparaître aucune différence entre la version PS3 et la version Remastered sur PS4, rentrons dans le vive du sujet sur qu’est-ce qui change.

Tout d’abord comme vous avez pu le voir, et ça semble logique, que l’histoire ne change pas.
En revanche celle-ci a dut être repensé pour la Dualshock 4, la led à l’arrière de la manette ce transforme en un indicateur de niveau de vie, le haut parleur de la manette sert pour certains bruitage ainsi que pour l’écoute de messages audio, et le pavé cliquable sert d’accès à l’inventaire. Dommage que le pavé tactile n’est pas eu le droit à une exploitation.

Cette version intègre aussi directement le DLC Left Behind qui vous permet d’incarner Ellie.

Mais la où cette version prend réellement tout son sens c’est graphiquement. Le jeu passe en 1080p à 60 images par secondes, même si les décors et les personnages n’ont pas spécialement changer cela reste tout de même très agréable car les textures ont été améliorés et les flou sont beaucoup moins présent.

Au finale faut-il craquer pour The Last of Us Remastered ? Et bien oui si vous avez une Playstation 4 que vous n’avez jamais eu l’occasion de jouer à The Last of Us et que vous aimé les jeux de type survival, foncez. Ce portage en full HD améliore textures et provoque une fluidité agréable à jouer. Ce jeu reste un petit chef d’oeuvre, cependant il est inutile de vous le procurez si vous avez déjà pu y jouer sur votre console de troisième génération.

Trailer :

Thomas

Chargé de la communication, passionné par les nouvelles technologies, Geek, et rédacteur chez BeActu !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *