Test DELL XPS 15 Platinium (2014) Le Retina-killer

By -

La nouvelle édition de l’XPS 15 platinium, le fleuron de la gamme des ultrabooks de Dell est là et nous avons put avoir un exemplaire en test sur une période de deux semaines. Nous avons tenté de simuler n’importe quelle type d’utilisations pendant ce laps de temps que vous retrouverez pas catégorie dans « Performances« . Le produit testé avait la configuration suivante :

  • Processeur intel Core i7 4702HQ (6mo mc ; 3.6GHz)
  • Windows 8.1 64 bit
  • NVIDIA GeForce 650M 2 Go
  • Disque dur SSD 512 Go
  • 16 Go de Ram DDR3L 1600MHz
  • Écran LED tactile 15,6″ 3200 x 1800 (!)

Le tout pour 1999€.

Finition et exterieur

Cette réédition de l’XPS 15 est irréprochable pour sa finition. Avec un châssis composé « d’aluminium usiné » et d’une base « composite en fibre de carbone » l’ultrabook est beau, robuste et léger avec environ 2kg. La partie interieur est classique mais pas déplaisante avec un touchpad central et un clavier à touches caoutchoutés rétroéclairé. La connectique est complète sans superflue, jugez par vous même : 3 ports USB 3.0, 1 port USB 2.0, 1 mini DisplayPort, 1 port HDMI, lecteur de carte mémoire  SD, SDIO, SDXC, 1 prise jack pour casque, verrou Nobel. Au premier coup d’oeil ce bijou a tout pour plaire mais vous le savez comme moi, ce n’est pas que l’apparence qui compte.

Affichage

Disons le clairement, l’écran de la machine est purement et simplement merveilleux. Avec 3200 x 1200 pixels comme résolution, de très beaux contrastes et surtout une surface tactile réactive ce PC est le meilleur dans ce milieu pour cette gamme de prix. La résolution frappe dès le premier démarrage et Windows 8.1 est plus beau que jamais. Accompagné d’une Geforce 750M de NVIDIA pour supporter une telle résolution, le PC reste toujours réactif et fluide sauf lors de jeux vidéos récents en résolution native (voir « Performances » plus bas). Néanmoins la navigation web et l’usage multimédia s’en sort très bien avec ce niveau de détail. Autres bémol aucun film n’est disponible dans la résolution native de l’écran, poussant à préferer des films en 1080p ou 4K avec une résolution moins haute (nous n’avons pas testé de films 4K).

Performances

L’ultrabook est indéniablement puissant pour sa taille et sa chauffe relativement faible mais malheureusement limité pour certains usages par sa résolution.

  • Pour le jeu vidéo c’est bien évidemment ce point qui pêche, la pauvre Geforce 750M ne pouvant afficher un jeu récent en résolution native dans de bonnes conditions (plus de 30 images par seconde). L’utilisateur devra donc se tourner vers des résolutions plus courantes et descentes pour avoir de bons, voir très bons résultats comme avec du 1280 x 720. L’XPS 15 est donc un bon produit pour jouer mais ce n’est clairement pas son objectif, le contraste entre la résolution native et celle en jeu vous refroidira surement.
  • Pour le calcul lourd comme pour du montage vidéo, photo ou divers calculs graphiques le processeur de la bête m’a beaucoup impressionné. Épaulé par 16 Go de Ram en 1600 MHz, l’Intel core i7 de 4ème génération et son boost jusqu’a 3.6 GHz n’a peur de rien et est particulièrement efficace quelque soit l’application.
  • Niveau autonomie les dernières puces de chez Intel et NVIDIA font des miracles avec une batterie pouvant durer plus de 6h en lecture vidéo et plus de 4h avec un jeu vidéo. Ce sont donc des scores vraiment bons pour un ultrabook de cette minceur avec une configuration pareille.
  • Avec son SSD de 512 Go la machine est toujours réactive et les temps de démarrage sont vraiment rapides (non mesurés mais inférieurs à 15 secondes).

Logiciel

La partie logiciel de l’XPS est surement la plus décevante avec seulement un abonnement d’un an à McAfee Antivirus et une suite de logiciel Dell pour garder à jour l’engin. Pour le prix demandé et avec un écran pareil un logiciel de la suite Adobe aurait été le bienvenue comme Lightroom, Photoshop ou bien Illustrator (Lightroom est disponible pour 67 euros supplémentaires à l’achat du PC) !

Conclusion

Malgré un prix de 1999€, l’XPS 15 de Dell dans sa version Platinium est le meilleur Ultrabook de ce début d’année et bat largement le Mac Book Pro Retina d’Apple qui est aussi cher et moins bien équipé (à moins de dépenser 600€ supplémentaires). Un écran merveilleux et des composants à la pointe font de ce PC portable le meilleur du marché dans sa gamme de prix pour n’importe quel usage. Seul le prix ou un usage vidéo ludique pourrait vous rebuter mais je peux vous garantir une chose : à la fin de cette période de test, j’ai eu du mal à le laisser partir.

Jeune graphiste/infographiste, game maker et passionné des jeux à la première personne. Rejoignez moi sur Twitter ! @Keranouille

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *