TEST – Asus Padfone Infinity

By -

INTRODUCTION

C’est Asus qui a présenté son nouveau combo Asus Padfone Infinity pour un prix de 500€ le smartphone et 730€ l’ensemble.

PACKAGING

Un packaging assez sobre mais de qualité, vous y retrouverez la conectique essentielle habituelle et une paire d’écouteurs. Les 2 boîtes (tablette et smartphone) sont similaires.

 Photos boites dans l’article original ! 

LES SPECS

  • Le smartphone: Il embarque un écran IPS de 5” Full HD de 1920×1080 pixels lisible même en forte luminosité avec des couleurs justes. Il possède un processeur Snapdragon 600 de 1,7GHz, une batterie de 2400mAh.

Il embarque un APN de 13 mégapixels au dos, vraiment très bon sauf en basse luminosité ou un Lumia 920 passe devant. Le capteur frontal est de 2 mégapixels.

De la H+ mais pas de 4G, un slot nano-SIM mais pas pour microSD. Le tout tourne sous Android 4.1.2 avec une surcouche made in Asus assez plaisante, le tout pour un poids de 145g.

  • La tablette: Elle possède un écran de 10,1” avec une resolution de 1920×1200 pixels et embarque une grosse batterie de 5000mAh. Elle embarque un APN de 5,5 mégapixels et une camera frontale de 1 mégapixel suffisante pour les conférences visuelles. Elle pèse 700g.

Concernant la batterie, il est possible d’insérer le smartphone dans la tablette pour que la batterie de cette dernière prenne le relais.

LE DESIGN

Un écran de bonne qualité, un dos en alu brossé et une finition digne d’un haut de gamme et peut être comparé au HTC One.

 Galerie photo dans l’article original !

2

LES PERFS

Avec un score de 25 112 sur le benchmark, ce smartphone aux caractéristiques semblables aux Galaxy S4 et HTC One se place entre ses deux concurrents.

On ajoutera que contrairement à l’ancien modèle, la qualité sonore est au rendez-vous aussi bien en haut parleur qu’avec les écouteurs.

EN CONCLUSION

On a à faire ici à un grand smartphone au même titre que les Galaxy S4 et HTC One. Une finition remarquable, des performances au top, un APN plus que satisfaisant et enfin une écoute agréable.

De plus, le fait de combiner smartphone et tablette vous permettra une synchronisation sans effort des applications, SMS et autres. On a légèrement moins apprécié le fait qu’il chauffe un peu, l’intégration d’un port nano-SIM et le bouton d’allumage de la tablette.

Article original

Fondateur & Administrateur de BeActu

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *