Preview de Space Run: un tower defense français rafraîchissant

By -

Comme vous le savez déjà si vous avez lu notre article « Nous avons essayé l’Oculus Rift ! », ce vendredi était organisé un événement à Gamespirit à Lyon par Events for games pour rencontrer des développeurs indépendants français et jouer à leurs jeux. L’un d’eux avait retenu mon attention dès le début, tout comme l’Oculus d’ailleurs. Pourtant, ce jeu fût le dernier auquel j’ai joué: Le meilleur pour la fin comme on dit. Ce software mystérieux était Space Run, un titre déjà présenté à la Gamescom et, non disponible à l’heure actuelle. Dans ma grande ignorance, je ne me doutais pas que ce tower defense bien particulier était français, et par un français bien sympas d’ailleurs.

Depuis ce screenshot l'interface du jeu a évoluée pour une meilleure lisibilité.

Depuis ce screenshot l’interface du jeu a évoluée pour une meilleure lisibilité.

Space Run est un jeu dont chaque niveau est une livraison spatiale et il faudra être le plus rapide possible pour faire le meilleur score. Là ou ça se complique c’est qu’on est pas tout seul dans l’espace et que entre les astéroïdes, les vaisseaux malveillants et les autres transporteurs de marchandises, il va falloir se défendre. C’est là qu’entre en jeu l’aspect tower-defense du titre. En effet les ennemis vont arriver par vagues dont la provenance est annoncé sur un bord de l’écran pour nous permettre de positionner nos défenses correctement pour contrer la menace. Le placement de chaque tourelle est donc important et vous pourrez les orienter, lorsque vous les construirez, comme bon vous sembles. Chaque emplacement pour une structure de votre vaisseau est une plateforme dont l’agencement et le nombre est imposé par le niveau. Vous devrez donc gérer votre vitesse pour faire un meilleur score pour débloquer les niveaux suivant tout en gérant correctement vos défenses, vos structures de soutien et vos marchandises occupant de la place sur votre vaisseau. La micro-gestion de vos structures sera donc de mise sur des niveaux avancés dans lesquels votre vaisseau pourra compter plus de 25 plateformes avec une importante marchandise. Le jeu est très accessible (presque autant qu’un Plant vs Zombies), vraiment addictif (presque autant qu’un Plant vs Zombies) et vraiment sympathique avec son ambiance science-fiction des années 80-90 (Pas comme Plant vs Zombies mais on s’en fous parce que la science fiction, c’est cool).

Space Run est donc un sacré mélange aux nombreuses possibilités, addictif, efficace, français et beau avec ça. Développé par PassTech games, Space Run devrait sortir fin 2013 et, croyez moi, c’est un jeu à suivre (et allez suivre le Twitter de Passtech games tant qu’a faire).

 

Jeune graphiste/infographiste, game maker et passionné des jeux à la première personne. Rejoignez moi sur Twitter ! @Keranouille

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *