Skype : Le blog et les pages Facebook/Twitter piratés par l’Armée électronique syrienne

By -

Le moins que l’on puisse dire, c’est que cette nouvelle année inspire nos amis les hackeurs.
Hier nous vous avons annoncé le piratage de l’application Snapchat ( lire : Snapchat hacké : 4,6 millions de noms de compte et de numéros de téléphone volés ).

Aujourd’hui c’est au tour de Microsoft. Leur outil de communication, Skype, a été piraté par l’armée électronique syrienne. Heureusement ( pour nous ), seuls le blog de Skype et les pages Facebook/Twitter sont concernés et non pas la « partie service ». Quelque soit le support, l’armée électronique syrienne parle de ne pas utiliser Outlook/Hotmail et que le service d’email de Microsoft nous surveillerait, vendrait nos données aux gouvernements.

Malheureusement, le message publié sur Facebook a été retiré, Microsoft aurait déjà repris le contrôle. Toutefois, le Blog Skype et leur compte Twitter affichent toujours le même message.

Skype-Hack-Armee-Electronique-Syrienne-Blog

Ce type de message est donc une attaque directe suite à la polémique autour de la NSA. En effet les révélations de Edward Snowden, l’ancien consultant de la NSA ont bien bouleversées le monde d’internet. L’agence nationale de sécurité américaine espionne aussi bien les USA que le monde entier, et ce, à plusieurs niveaux.

Microsoft, notamment avec Skype, a connu plusieurs polémiques à ce sujet, comme quoi les appels audio et vidéo pouvaient être « espionnés » si c’était nécessaire.

Skype-Hack-Armee-Electronique-Syrienne-Facebook Skype-Hack-Armee-Electronique-Syrienne-Twitter

Cette même équipe de hackeurs, avait déjà opéré à plusieurs piratages cette année. Notamment celui du New York Time, de Twitter et même du Financial Times. Ils avaient par ailleurs, réussi à modifier les informations Whois du réseau social Twitter.

Dans l’immédiat, ni Microsoft ni la division de Skype n’a réagi suite au piratage du jour.

Fondateur & Administrateur de BeActu

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *