Piratage d’OVH : « On passe désormais en mode parano supérieur »

By -
Le siège de la société français OVH, situé à Roubaix.

Le siège de la société français OVH, situé à Roubaix.

L’hébergeur de site français OVH a été victime d’un piratage il y a quelques jours. Toutes les données des clients, qu’ils soient professionnels ou particuliers, ont été volées. Octave Klaba, fondateur de la société, a tenu à ce que les faits soient expliqués avec transparence.

La menace étant bien réelle et importante, Octave Klaba s’est longuement expliqué sur les origines de ce piratage par le biais d’un texte posté sur le site d’OVH. Tout est parti du compte d’un des employés, que le hacker a piraté en premier. Une fois la chose faite, il ne lui a pas été difficile de remonter dans les archives de l’hébergeur français. Ce sont près de 70.000 clients dont les informations personnelles ont été copiées. Un mail général leur a été envoyé, les invitant à changer leur mot de passe pour des raisons de sécurité.

Des milliers d’identités numériques menacées

Si aucune donnée bancaire n’a été dérobée, le problème des mots de passe se pose. Le hacker a pu avoir accès à des dizaines d’informations telles que les adresses (postale et mail), les numéro de téléphone et l’identité des clients, en plus de leur mot de passe. Sur internet, nous sommes nombreux à utiliser le même mot de passe pour tous les comptes que nous possédons. C’est alors les autres comptes des utilisateurs qui pourraient être piratés d’ici peu par le hacker, en prenant le contrôle de leur identité numérique.

« Nous n’avons pas été assez parano et on passe désormais en mode parano supérieur » a déclaré Octave Klaba. Hormis  l’annonce d’un renforcement de la sécurité, aucune autre information n’a été communiquée. Une plainte a été déposée, et une enquête est en cours.

 

 

 

Julien Gattegno

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *