PGW Nos impressions: Forza Motorsport 5

By -

Forza Motorsport 5 est un jeu de  simulation arcade de course automobile édité par Microsoft et développé par Turn 10. Lors de notre passage sur le stand Forza de la Paris Games Week 2013, nous, nous sommes dit que nous devions tout comme Drive Club, passer à l’essai.

Après une attente des plus faibles, nous avons pu prendre en main la version Alpha du jeu. Les temps de chargements quelques peu long sont excusés au vu du fait que ce soit une Alpha. Passons au jeu en lui même, lorsque on arrive sur l’écran de sélection des voitures, on remarque un point noir, où sont les spécificités de chaque voiture ? Elle n’y figure pas, c’est tout de même handicapant quand on veut faire une course, la vitesse, le freinage, la maniabilité, la puissance du moteur sont autant de points essentiels au choix d’une voiture, et malheureusement ils sont absents.

Chargement en cours, Chargement en cours, Chargement en cours,….. Bref.

Vient le moment de la course, on peut tout d’abord admirer la précision des carrosseries des voitures et la reproduction fidèle des intérieurs. Vous l’aurez compris les voitures sont à ma surprise bien modélisés. Lorsque la course démarre l’on accélère et la c’est le drame… En effet on voit sa vitesse augmenter, les moteurs cylindrés ronronnés de leur plus beau bruit, mais le décors défile à une vitesse lente et l’on pourrait croire rouler sur l’autoroute à 130 Km/h. Pendant que nous sommes dans les décors, celui-ci est vite et moins bien réalisé que la voiture. Au niveau des vibrations, j’ai trouvé cela plutôt pas mal, simuler le retour de force en ne faisant vibrer qu’une partie de la manette c’est intéressant. De plus nous n’avons bénéficiés que d’un tour pour voir à quoi le jeu ressemblait.

Pour de ce qui est de la maniabilité, je l’ai trouvé plutôt agréable, la voiture répondait bien à la manette, rendant donc, comparé à Drive Club la prise d’un virage possible sans dérapage. Cependant dans la version Alpha il ne nous à pas été possible d’effectuer ni dérapage, ni drift. Nous espérons tout comme pour Drive Club que ces quelques problèmes seront résolus ou du moins améliorés de sorte à rendre l’expérience utilisateur plus convenable.

Ce jeu sera bien sur une exclusivité Xbox One et sortira en même temps que la console soit le 22 Novembre.

Thomas

Chargé de la communication, passionné par les nouvelles technologies, Geek, et rédacteur chez BeActu !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *