[PGW 2014] Nos impressions : Project Cars

By -

En cette fin d’année, nombreux sont les jeux de voitures à sortir le bout de leurs nez ! Après Forza Horizon 2 sur Xbox One qui a été une grande réussite, et Drive Club sur PlayStation 4 qui baigne encore dans quelques problèmes de multijoueurs, Namco Bandai revient sur le devant de la scène avec son jeu de simulation automobile Project Cars.

Project Cars a pour ambition d’être le meilleur jeu de simulation automobile sur les consoles de dernières génération, rien que ça ! Pour le vérifier nous sommes allés vérifier à la Paris Games Week ce qu’il vaut.

Avant tout, précisons que la version que nous avons pu essayer n’est pas la version définitive du jeu, celui-ci c’est vu repousser sa date de sortie au 20 Mars 2015.

Sur le stand, deux versions d’essais étaient disponibles, la première avec un écran, un contrôleur PlayStation 4 et un casque. La deuxième était quand à elle une version Oculus Rift avec un contrôleur PlayStation 4.

Une fois votre véhicule choisis et votre ceinture bien attachée, vous êtes propulsé à vitesse grand V sur un circuit dans lequel la météo est évolutive. La première chose sur laquelle on ce concentre c’est la voiture, la modélisation des véhicules est très bonne aussi bien extérieur que intérieur.
Ce qui est impressionnant c’est le nombres de vues pour piloter qui sont disponibles, classiquement vous disposez de la vue arrière reculé, arrière rapprochée, avant calandre, mais vous avez aussi la vue avant capot, intérieur cockpit position pilote et même la vue casque !
Côté dégâts le jeu reste assez irréprochable, le niveau de détérioration du véhicule correspond bien aux chocs subits, de plus le pare brise ce fissure de façon progressive.

Le jeu est relativement beau, même si l’on sent que le décors n’est pas au complet.

Son gros point fort en plus des précédentes caractéristiques énoncés, est sa compatibilité avec les volants Thrumaster T300 et T500 RS, mais aussi sa compatibilité avec l’Oculus Rift ainsi que le Project Morpheus.
En offrant ces compatibilités, le potentiel ainsi que les sensations de simulation s’en retrouve démultipliés ! En jouant on a vraiment l’impression d’être à la place du pilote.

Globalement Project Cars s’annonce avec un énorme potentiel, malheureusement il faudra attendre le 20 Mars 2015 avant de pouvoir affirmer ses talents de pilote sur circuit. Néanmoins il est déjà disponible à la réservation chez votre revendeur préféré.

Thomas

Chargé de la communication, passionné par les nouvelles technologies, Geek, et rédacteur chez BeActu !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *