L’application SAIP n’as pas fonctionné

By -

L’application SAIP qui a été développé par la société Deveryware, n’as pas fonctionné lors des attentas de Nice.

Cette application dont on préférerait ne jamais avoir à en recevoir de quelconques notifications, permet d’avertir les populations d’un éventuel attentat, et qui plus est de fournir des informations afin que les victimes et les personnes aux alentours puissent se mettre en sécurité en une quinzaine de minutes maximum.

L’application fonctionne de la sorte, la préfecture envoie un signal d’alerte au ministère de l’Intérieur qui à sont tour envoie un message d’alerte sur les serveurs de l’application qui notifie les utilisateurs.

Jeudi lors de l’attentat de Nice, l’information a bien été transmise aux alentours des 23h au ministère de l’Intérieur qui a immédiatement transmis l’information sur les serveurs de l’application, mais à ce moment là, la notification a été reçu par les utilisateurs que deux heures après l’attentat. Cela fait des Réseaux Sociaux tels que Twitter et le service Facebook Safety Check les « leaders » de la transmission de l’information.

Hier les responsables de la société éditrice de l’application SAIP, Deveryware était reçu afin de s’expliquer sur cet incident. Il semblerait que cela soit dût a une faille technique qui aurait bloqué le message sur les serveurs de l’application.

Pas de sanctions annoncées, cependant Deveryware s’est engagé a revoir l’application et résoudre les problèmes.

Thomas

Chargé de la communication, passionné par les nouvelles technologies, Geek, et rédacteur chez BeActu !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *