La France fait bien partie d’une des (nombreuses) victimes traquées par la NSA

By -

Même s’il était probable que les surveillances de la NSA s’appliquaient au-delà des habitants américains, c’est désormais officiel : la France est bien à inclure dans le lot des victimes d’un des plus grands cyberespionnages d’après plusieurs documents secrets dévoilés par Edward Snowden. Ainsi, l’ambassade de France à Washington, mais également la mission diplomatique française à l’ONU, a été mise sur écoute. De plus, outre la France, ce sont pas moins de 38 ambassades et missions diplomatiques qui ont été prises pour cible. Du coup, de nombreux autres pays tels l’Italie, le Japon, la Corée du Sud, accompagné des missions de l’Union Européenne viennent s’ajouter au panel.
Parmi les procédés appliqués, une mise sur écoute implantée dans le système Cryptofax à l’ambassade de l’Union Européenne. Dans les méthodes d’espionnage, il convient de relevé l’utilisation des « bugs implantés dans du matériel de communications électroniques », des « branchements sur des câbles » ou encore la « collecte de transmissions avec des antennes spéciales ». À cela viennent s’ajouter diverses tentatives de pénétration dans les réseaux de plusieurs bureaux de l’UE. La NSA ne s’est  livrée à aucun commentaire public pour le moment… Néanmoins, le ministre des Affaires étrangères, Laurent Fabius a affirmé que la France à pris des mesures et a demander « des explications aux autorités Américaines« .

edward-snowden
Edward Snowden

      Edward Snowden, l’ancien consultant du renseignement qui a été à l’origine des révélations de ce scandale, bénéficie désormais de la reconnaissance de l’État pour avoir « eu le courage de révéler l’existence d’une surveillance illicite » et d’en « connaitre l’ampleur« .

      C’est pourquoi, Jean-Luc Mélenchon se propose d’accorder l’asile politique à ce « bienfaiteur« .

Fondateur & Administrateur de BeActu

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *