Gran Turismo 6 le test

By -

Sorti le 6 décembre dernier sur Playstation 3, le nouvel opus de la plus grosse license de simulation arcade a su ravir les joueurs. Polyphony Digital a pris l’habitude de prendre son temps dans le développement de ses jeux, on se souvient de Gran Turismo 5 qui était d’abord sorti en prologue ( 26 Mars 2008 ) puis après deux ans de développement la version finale est enfin sorti (24 Novembre 2010 ), cependant le jeu s’est trouvé être réelement stable après de nombreux patch.
C’est finalement trois ans après que le studio japonnais remet le couvert, en sortant le sixème numéro de sa saga. Au menu toujours plus de voitures de vitesses dans une ambiance des plus réaliste.

Nous attendions ce Gran Turismo 6 sur la nouvelle console de Sony, mais l’éditeur a fait le choix de le proposer que sur la Playstation 3, ce qui peut ce comprendre au vu de la sorti proche (on l’espère) de Drive Club.

Interfaces et Gameplay :

Pour ce nouveau Gran Turismo, le studio Polyphony, a décidé de tout repenser y compris l’interface. Désormais plus de distinction entre campagne et le mode arcade classique. Vous apparaissez directement dans le mode campagne, où l’interface cubique défilant de gauche à droite vous fera rappeler sur les bords Modern UI. La tendance a été à l’amélioration de la fluidité et de la navigation. Désormais accéder au Mutlijoueur est moins long, les temps de chargement interminable lors de l’accès au garage custom ou encore au concessionnaire, ne sont plus présent. Seul les circuits sont toujours équivalent mais cela ce comprend au vu du fait qu’il y a plus d’éléments à charger.

On note la disparition du mode co pilote qui était présent dans Gran Turismo 5, mais qui était à l’évidence peut utilisé. Ce qui ma en premier lieu surpris, c’est que le mode en ligne, le mode arcade (solo et multijoueur sur une même console), les événements et autres sont à débloquer, encourageant le joueur à entamer une campagne.
Depuis longtemps, Gran Turismo possède un système de permis, permettant à travers divers épreuves de freinages, de vitesses, et de passage de virages, de vous apprendre à maitriser un peu plus la conduite dans le jeu. Pendant longtemps ce système c’est cherché sans jamais avoir encouragé les joueurs à passer les épreuves. Aujourd’hui les permis sont intégrés aux épreuves de courses vous obligeant à passer les épreuves pour accéder au palier d’épreuve supérieur.

Niveau jouabilité et gameplay, le jeu reste classique, suivant la même philosophie que ces prédécesseurs.

Voitures :

Côté voitures, on remarque toujours autant de travail sur la modélisation des voitures aussi bien en extérieur que en intérieur. Les lignes sont fidèlement reproduites, les intérieurs que ce soit volant, compteur, tableau de bord, rétroviseurs ainsi de que les places arrières, sont modélisés à l’identique que pour les véhicules en réels. Malheureusement certains intérieurs n’ont pu être modélisés, mais l’on peut comprendre le fait que toute les voitures ne peuvent être obtenus soit dût à leur rareté soit au fait que ce sont des concepts car.

Le système de customisation a été revu lui aussi, désormais tout les véhicules de votre garage subisse une certaine usure. De ce fait il faudra passer de temps en temps chez votre garagiste pour réparer votre carrosserie, changer l’huile moteur ou encore faire la révision.
Vous avez toujours la possibilité de changer les couleurs de vos voitures ainsi que de les améliorer en changeant toute sorte de pièces.
L’allure d’une voiture est importante, mais celle de celui qui la conduit aussi ! Votre pilote peut donc changer de tenue via le garage de sorte à changer la couleur de sa veste, son pantalon, et son casque. Il peut aussi porter les tenues de grand pilote comme Sebastien Loeb, Jeff Gordon et autres.

Circuits :

Côté circuits, ceux étant disponible sont sensiblement les mêmes que dans Gran Turismo 5. Quelques circuits de villes ont été ajouté, ainsi que des circuits du monde. On note surtout une mise à jour des circuits puisque ceux-ci change, mais aussi la disponiblité de plus de circuit en cycle jour-nuit ou en météo évolutive.  De ce faite, 37 circuits sont disponible avec plus de 100 configurations possible.
De quoi vous faire parcourir de nombreux kilomètres !

Verdict :

En conclusion, Gran Turismo 6 est le jeu d’arcade qui signe la fin de la Playstation 3. Même si on l’attendait sur la dernière console de Sony, on comprend qu’il fallait choisir entre GT6 et Drive Club. Malgré tout le jeu reste bon et sais être immersif. Graphiquement parlant pas d’évolution majeur, mais si Gran Turismo 5 vous avait laissé quelque peu perplexe, ce dernier saura ravivé la flamme du pilote qui sommeil en vous. Vous pourrez vous délecter de 1 200 véhicules dans le jeu.
Gran Turismo 6 est le jeu de course à acquérir sur votre PS3. Il ne vous reste plus qu’à sortir de votre chaumière pour courir chez votre revendeur de jeu habituel.

Trailer :

Photos de l’éditeur :

Thomas

Chargé de la communication, passionné par les nouvelles technologies, Geek, et rédacteur chez BeActu !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *