Edward Snowden : Le feuilleton continue

By -

Edward Snowden est toujours coincé dans la zone de transit de l’aéroport de Moscou, contrairement aux rumeurs qui ont couru cette nuit. Des rumeurs qui ont conduit à un incident diplomatique impliquant le président bolivien…

Dans la soirée d’hier, l’avion du président bolivien, Evo Morales, alors en visite à Moscou, a été contraint d’atterrir à Vienne, suite au refus de la France et du Portugal de le laisser survoler leur espace aérien. Une rumeur voulait en effet que Snowden soit à bord, chose totalement fausse.

Il y avait eu des rumeurs infondées sur la présence de M. Snowden dans l’avion, nous ne savons pas qui a inventé cet énorme mensonge,

a déclaré David Choquehuanca, le ministre des affaires étrangères bolivien. Ruben Saavedra, le ministre de la Défense, a rajouté que tout cela n’était qu’une manipulation des États-Unis pour discréditer Evo Morales. Ambiance…

Un incident diplomatique qui a été confirmé par le ministre des affaires étrangères autrichien, qui a noté l’arrivée de Morales dans son pays et l’absence de Snowden dans l’avion. Les autorités françaises et portugaises n’ont pas confirmé l’incident.

Par ailleurs, les États-Unis ont affirmé avoir « bon espoir » de récupérer Edward Snowden. Le porte-parole du département d’État des États-Unis a affirmé être « en contact » avec les autorités de pays prêts à accueillir Snowden. Une déclaration qui confirme les dires de l’homme le plus recherché des États-Unis, qui affirmait que son pays exerçait des pressions sur les différentes ambassades.

L’Allemagne, l’Inde, Les Pays-Bas et le Brésil ont d’ores et déjà rejeté la demande d’asile de Snowden. La Russie a accepté la demande de l’ancien consultant de la NSA, mais à condition qu’il cesse de dévoiler des documents pouvant nuire aux États-Unis. Snowden a refusé. Laurent Fabius, le ministre des affaires étrangères français, a laissé sous-entendre qu’il n’avait reçu aucune demande de l’homme, mais qu’il l’étudierait très attentivement s’il en recevait une.

Snowden est encore loin d’être tiré d’affaire, l’affaire du président bolivien montrant que même s’il monte dans un avion, rien ne sera joué.

Fondateur & Administrateur de BeActu

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *